Le Festival de la Cité lives

Lausanne, 14 juillet 2018

Après une belle journée d’été avec un bain dans le Léman avec des copines, on a continué la soirée à deux au Festival de la Cité. Pendant longtemps un de mes repères musicaux de l’année, principalement axé découvertes, ce festival était toujours en concurrence avec d’autres, et plus tard pire encore, avec des horaires de travail et de pendulaire. Et cela n’a pas vraiment changé, mais le hasard a voulu que j’accepté d’arroser des plantes chez une connaissance en vacances, et cela m’a fait vivre un moment splendide.

J’étais d’autant plus contente de passer la soirée avec la copine qui était ouverte à toute proposition et elle n’a pas hésité quand j’ai découvert sur place même qu’un x-ième groupe que j’avais sur le radar pour un live allait jouer.

Schnellertollermeier : des Lucernois, décrit dans le programme comme venant du jazz, sont pour moi autant un groupe rock que jazz. Des très bons musiciens et un son qui a su captiver toute mon attention et mon plaisir ont crée une belle soirée inattendue.

Une guitare, une basse et une batterie, tout ce qu’il faut pour un rock planant, pour ne pas dire post-rock, tout en ajoutant savamment des éléments d’autres genres. Ils ont un style à eux, ils sont authentiques et ils avaient du plaisir à jouer outre Sarine.

Sympa aussi de papoter un moment avec eux et d’avoir l’occasion de leur dire que le concert n’a pas seulement convaincu, mais plu au point ou je n’attends que de récidiver. Merci.

Nach einem heissen Sommertag mit Gewitterwolken am nahen französischen Ufer des Genfersees, nach Schwumm und Eis, sind wir zu zweit am Festival de la Cité von Lausanne gelandet. Fast ungeplant, da erst am Vortag organisiert, und vielleicht deshalb einer dieser gelungenen spontanen Momente, die einem das Leben manchmal reserviert.

Und ich hab mich einfach gefreut, als ich im Papierprogramm blätternd entdeckte, dass um 20:00 Uhr eine der Bands, die auch schon eine Weile auf dem Radar habe, spielt. Es hatte einfach nie geklappt bis jetzt, und ich hoffe schwer, es werden dafür noch viele  Gelegenheiten auftauchen.

Schnellertollermeier sind aus Luzern und werden als rockige Band, die vom Jazz kommt angepriesen. Ich finde, sie spielen eine Art interessanten Post-Rock, es gefällt mir, wenn da keine Stimme ist, wenn nur die Töne zu mir sprechen. Die Elemente aus anderen Genres bereichern das Ganze. Technisch ausgereift und gekonnt haben sie mir eine spannende Stunde Begeisterung gebracht. Ich freue mich aufs nächste Mal. 

Schnellertollermeier is a Swiss-german band play a jazz-inspired sort of post-rock. Guitar, bass and drums make for a dense and intense concert. If you like sound without a singer, they are what you want. I definitely am looking forward to seeing these great musicians live once more, in more intimate surroundings maybe and where people come to listen to the Band rather than to check out another free festival. Some were definitely into the band & a big thank you to the Festival de la Cité for having had the grandeur to put them on their line-up, especially on an evening where I originally had no other plans than to water my friend’s plants.

Author: a bit of everything and beyond

music lover with no aspiration to be a critique, but who gave in to a need to vent a bit online and who decided to do that on one of my hobbies, after a particularly intense concert

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s