La joie du “desert blues”

Moods, Zürich, 24.9

Quel plaisir de retrouver Bombino sur scène. Les rhythmes du désert, les guitarres, la basse, la batterie, envoutant, dansant, un pur délice. Comme à chacun de ses concerts, j’ai bien aimé, tout en étant intriguée, le premier set. Et j’ai retrouvé le langage musical de Bombino que j’aime encore mieux dans le deuxième.

Un petit b-Mol… le micro pour la voix de Bombino n’était pas tout bien ajusté, et là où j’étais positionné pour le premier set, la basse était trop forte. On a bien dansé et profité néanmoins. Après la pause, un bon mètre plus loin de la basse et le changement des rhythmes, et le tour était joué.

En tout, c’était une très belle soirée et les quatre musiciens généreux comme toujours. Merci tout plein, je reviendrai pour un prochain tour.

Author: a bit of everything and beyond

music lover with no aspiration to be a critique, but who gave in to a need to vent a bit online and who decided to do that on one of my hobbies, after a particularly intense concert

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s